Voulez-vous en savoir-plus sur les types d’entreprise ?

0
280

Aujourd’hui nous allons voir les différents types d’entreprise du plus facile au plus compliqué.

D’une part il faut savoir qu’il existe deux systèmes : l’entreprise qui possède un seul patrimoine et les sociétés qui possède deux patrimoines c’est-à-dire que la société créera une nouvelle identité avec un nom et des statuts ainsi qu’un capital qui n’affectera pas votre patrimoine personnel.

Ensuite nous avons deux types d’impôt, l’impôt sur le revenu c’est-à-dire que dès que nous gagnons de l’argent nous devons payer des impôts dessus et l’impôt sur la société où là nous payerons des impôts en fonction des bénéfices de la société à hauteur de 33,33%.

Autre chose dans ce domaine il existe un terme que nous appelons le point mort c’est-à-dire que c’est le point où nous avons nos charges qui sont payées et que nous commençons à faire du bénéfice pour tout ce qui est au-dessus de ce point mort.

En étant entrepreneur nous profitons du statut T.N.S c’est-à-dire Travailleur Non Salarié pour la plupart des types d’entreprises. Ainsi certain avantage que possède des salariées ne s’applique pas comme l’assurance chômage.

Les types d’entreprise les plus connus sont : l’auto-entrepreneur, E.I, E.I.R.L, S.A.R.L / E.U.R.L et S.A.S / S.A.S.U.

Enfin il existe ce que nous appelons A.C.C.R.E qui signifie Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise.
L’A.C.C.R.E est une demande qui peut être faite lors de la création de l’entreprise ce qui aura pour effet d’avoir une exonération des cotisations sociales sauf pour la CSG et RDS. L’A.C.C.R.E dure pendant une période de un an.
Noter aussi que comme nous sommes T.N.S nous dépendons de la R.S.I (Régime social des indépendants) ce qui signifie que si nous travaillons à coter en tant que salarial nous payerons les cotisations de chaque caisse sociale.

L’auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur est le type d’entreprise le plus simplifié est elle généralement utile seulement si nous voulons testé si le produit que nous voulons vendre est demandé ou pas. L’impôt est obligatoirement sur le revenu. Avec un plafond de chiffre d’affaire annuelle de 81 500 € pour la vente de biens et de 32 600 € pour les prestations.
Il n’y a pas de numéro de TVA étant donné que la franchise est en base de TVA c’est-à-dire que nous ne pouvons pas facturer la TVA au client ni récupérer la TVA du fournisseur. Enfin nous disposons d’un numéro de SIREN.

E.I

L’E.I pour « Entreprise individuelle » est soumis à trois régimes qui sont la micro-entreprise, le réel simplifié et le réel normal.
La micro-entreprise est très similaire à l’auto-entrepreneur, le point important à noter de différence c’est quand micro-entreprise nous recevons un K-bis en contrepartie nous avons des cotisations sociales et impôts minimales à payer (≈150 € pour les cotisations sociales par mois et ≈450 € pour l’impôt par année).
Le réel simplifié et Le réel normal ont pour principale différence avec le régime de la micro-entreprise et de l’auto-entrepreneur est qu’ils sont assujettis à la TVA c’est-à-dire que nous allons facturer la TVA à nos clients et que nous allons récupérer notre TVA chez nos fournisseurs. Pour être en régime réel simplifie nous devons avoir un chiffre d’affaire entre 81 500 € HT et 777 000 € HT pour la vente et 32 600 € HT et 234 000 € HT pour la prestation. Le régime réel normal quand à lui est de 777 000 € HT minimum pour la vente et 234 000 € HT minimum pour la prestation.
En régime réel simplifié nous déposons trimestriellement des acomptes et dans celui du régime réel normal nous devons déclarer et payer la TVA chaque mois.

E.I.R.L

L’E.I.R.L signifiant « Entreprise individuelle à responsabilité limitée » est une hybridation de l’entreprise individuelle et de la E.U.R.L que nous verrons juste après. La principale différence avec une E.I est quand E.I.R.L nous avons deux patrimoines ou que nous pouvons avoir l’impôt sur la société. Comme cela serait le cas dans une société, mais ça reste une entreprise.
Noter aussi que si nous voulons seulement protéger notre habitation nous pouvons aussi le faire dans une E.I en passant par un notaire. Nous sommes donc pas obliger de créer une E.I.R.L si c’est juste pour protéger notre habitation.

S.A.R.L / E.U.R.L

La S.A.R.L pour « Société à responsabilité limitée » et l’E.U.R.L pour « Entreprise uni-personnelle à responsabilité limitée » ont pour principales différences comparées à une E.I.R.L : Le fait d’avoir une dénomination sociale (son nom), un capital non limité mais qui était de 7 500 € autrefois, un siège social, des statuts ainsi qu’un associé pour une E.U.R.L. Dans le cas d’une S.A.R.L c’est au minimum deux associés.
En outre la E.U.RL par défaut est imposé aux revenus, toutefois elle peut être changé pour l’impôt sur la société. En ce qui concerne la S.A.R.L son impôt par défaut est imposé à la société mais peut être changé en impôt sur le revenu dans le cas d’une S.A.R.L familiale.

S.A.S / S.A.S.U

La S.A.S signifiant « Société par actions simplifiée » et S.A.S.U pour « Société par actions simplifiée uni-personnelle » ont pour principales différences comparées à la S.A.R.L / E.U.R.L : un président au lieu d’un gérant qui est déclaré comme un salarié au lieu de T.N.S. En contrepartie il n’y a pas d’exonération de cotisation et les cotisations sont plus chère. Il n’y a pas de limite du nombre d’associé hors en S.A.R.L / E.U.R.L c’est limité à 100 associées.
Enfin la différence entre S.A.S et S.A.S.U est simplement qu’en S.A.S il y a au minimum deux associés hors en S.A.S.U il peut avoir qu’un associé.

En conclusion

Nous pouvons dire que le type d’entreprise le plus intéressant est surement la S.A.R.L. Elle est plus sécuritaire qu’une entreprise individuelle et c’est la société qui permet de gagner de l’argent le plus rapidement comparer à une S.A.S ou les cotisations sont plus forte.
De plus en créant une S.A.R.L cela donne plus confiance au créancier et fournisseur de suivre. Pour deux raisons la société possède un capital (nous nous assurons d’avoir un capital conséquent genre 10 000 €) et deuxièmement une S.A.R.L comparer à une E.U.R.L signifie qu’il y a au minimum deux personnes qui réfléchisse sur le bon maintien de l’entreprise.
Enfin nous noterons aussi que avant de créer une entreprise il faut créer son réseau voir le marketing de réseau afin de s’assurer que le produit que nous allons vendre est demandé.

Naturellement toute les informations que nous avons vues dans cet article est une introduction.
Nous devons compléter ces informations si nous voulons éviter toutes erreurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici