Vendre sa maison – comment choisir La bonne agence immobilière ?

0
9

Vous avez décidé de mettre en vente votre bien immobilier, et vous êtes face à une inconnue. Vous vous posez beaucoup de questions, comme tout le monde, car vous n’avez pas envie de vous tromper, et vous voulez que votre maison ou votre appartement se vende rapidement.

Alors avant de passer à l’action, une foule de questions vient trotter dans votre tête. Faut-il passer par une agence ? Laquelle ? Comment la choisir ? Comment être certain de ses compétences ?

Alors surtout, avant d’être décontenancé par des situations qui ne vous conviennent pas, ou  que vous ne souhaitez pas attirer à vous, voici des infos ultra importantes pour faire les choix qui vous correspondent, et déjouer facilement les pièges.

Ne tombez pas dans le panneau, lisez ce qui suit.

Trouver l’agence

Le bouche à oreille est un bon indicateur, alors autant le faire fonctionner, comme vous le feriez pour trouver un médecin, un boucher, une nourrice, ou encore un coiffeur. Mais comme tout indicateur, il est possible que vous ne soyez pas en phase avec les conseils de vos proches. Dans ce cas, fiez-vous à votre ressenti.

Les panneaux. A partir du moment où vous décidez de vendre, soyez à l’affût des maisons ou appartements à vendre, surveillez les panneaux « à vendre » mais aussi les panneaux « vendu » et le nom des agences qui y figure, c’est une info dont il faut tenir compte dans votre choix.

Internet, regardez les sites des agences immo, vous pourrez constater l’allure générale du site, et surtout les mises à jour régulières, un site à l’abandon vous mettra la puce à l’oreille !

La proximité. Une agence qui se situe loin de votre bien à vendre, hésitera à faire beaucoup de kilomètres pour faire visiter.

Agence indépendante ou agence en réseau : les avantages se discutent, quand l’une est basée sur votre secteur, l’autre étend la visibilité de votre bien, mais internet permet à l’une comme à l’autre d’être visible par le plus grand nombre d’acquéreurs potentiels.

Choisir le bon agent

La présentation, tant physique que professionnel. Un agent immobilier doit être habillé convenablement, et aussi tenir un discours professionnel, et si vous avez l’impression qu’il vous sort des belles paroles, ou au contraire qu’il est défaitiste et ronchonne, laissez tomber ! Fiez-vous à vos impressions, elles ne vous tromperont pas !

L’implication des vendeurs : ils sont positifs et dynamiques, ou ils trainent la patte ?
Ne cédez pas aux messages alarmants, tout le monde le dit : c’est la crise, votre maison est trop chère, trop grande, les gens sont difficiles, les clients se font rares, on a jamais vu ça, le marché est dur en ce moment. Bien entendu, on n’achète pas une maison aussi souvent qu’un pain de campagne, mais il y a toujours des gens qui achètent, et des gens qui vendent, même si le marché n’est pas florissant. Les gens changent de travail, sont mutés, partent en retraite, ont des enfants, autant de facteurs qui nécessitent de changer, ou d’acheter un bien immobilier.
De la même façon, des agents trop fanfarons vous alarmeront quant à leur compétence réelle.

L’estimation de votre bien est un point important qui rentre en ligne de compte dans le choix d’un agence. Alors, l’agent doit savoir l’évaluer, et vous donner une fourchette de prix en toute cohérence avec le marché, votre secteur géographique, et votre logement bien entendu. Avant de rencontrer un agent, vous pouvez regarder les annonces sur votre secteur, et relever les prix des logements similaires au vôtre (surface, état, prestations, lieu…). Mais comment savoir si l’agent fait une bonne estimation ? Ne choisissez pas un agent parce qu’il vous fait l’estimation la plus haute. Tentez plutôt de déceler la conviction avec laquelle il vous annonce le prix de vente de votre bien. Observez son attitude, son langage et son assurance. Et si vous avez un doute, posez des questions et voyez avec quelle certitude cet agent vous répond.

Savoir vendre : quelles sont les méthodes que l’on vous propose et les avantages mis en avant (porte feuille clients, pub sur différents supports : papier, site internet, annonces internet (sur d’autres sites que le leur) ? Si l’agent n’avance pas d’arguments, posez des questions sur sa façon de procéder, et mesurez son implication.

Le feeling et la confiance. C’est quelque chose de très important. Franchement, quand vous n’avez pas le feeling, quand vous n’avez pas confiance, vous agissez quand même ? Oui ? Et que se passe t-il ? Rien de super ? Est-ce que vos pressentiments vous sont utiles ? Alors surtout tirez-en parti ! Ce n’est pas très pragmatique, mais si l’expérience vous a prouvé que votre flair était de bons conseils, gardez cet ami précieux !

Les détails qui ont leur importance

Le montant des commissions : c’est important, les acheteurs payent des frais de négociation en plus du prix net vendeur de votre logement (ce qui rentre dans votre poche). Ces frais varient d’une agence à l’autre, alors surtout veillez à trouver une agence dont les frais sont raisonnables. Bien sûr ces frais se justifient, puisque les commerciaux se déplacent, estiment votre bien, font visiter, cherchent des acheteurs, et ils connaissent le secteur. Mais ces frais pourraient dérouter plus d’un acheteur, et être un levier pour faire baisser votre prix net vendeur.

Le  mandat exclusif, il est contraignant, ça vous verrouille avec une agence, et pendant ce temps votre bien n’a pas une visibilité énorme ailleurs.

Enfin,

Faites venir plusieurs agences, pour avoir différents sons de cloches, et pour avoir le choix entre ceux qui paraissent les plus compétents. Vous pourrez ainsi compiler les différentes infos, et faire votre sélection en conséquence.

Pour faire votre choix, ou vos choix (vous pouvez choisir plusieurs agences), posez des questions, de nombreuses questions et voyez les réponses si elles sont convaincantes. Ne restez pas dans le flou, vous devez savoir précisément tout ce que l’agent met en œuvre pour vendre votre maison, et aussi avoir son avis de professionnel.

Et le notaire, vous y avez pensé ? Les notaires se déplacent pour estimer les biens à vendre, et dans la mesure où vous devrez passer par lui pour signer votre compromis et votre acte de vente, choisissez-le dès maintenant, si ce n’est pas déjà fait.

Autre alternative

Il y a aussi des sociétés de service qui servent d’intermédiaire entre particuliers, c’est un choix qui permet aux acheteurs de payer des honoraires de transactions moins important, et aux vendeurs de gagner en tranquillité moyennant des forfaits selon besoins et disponibilités.

 

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici