Quelles sont les modalités de la stratégie d’internationalisation?

0
11

Qu’est-ce que le concept d’internationalisation?
Pourquoi internationaliser?
Quelles sont les stratégies les plus courantes? Stratégies d’approvisionnement
stratégies marketing
stratégies financières
Stratégies de rationalisation de la production

Par stratégie d’internationalisation, nous entendons toute stratégie expansionniste offensive, ou plus précisément tout ensemble d’actions coordonnées visant à élargir le périmètre d’une entreprise au-delà de son marché local habituel. C’est aussi un phénomène particulièrement accentué par la mondialisation! Les principaux acteurs de cette mondialisation sont les entreprises multinationales (EMN).

Qu’est-ce que le concept d’internationalisation?

Le verbe « internationaliser » lui-même signifie rendre international, où il s’agit de connecter plusieurs nations. En économie, l’internationalisation fait référence à la stratégie de croissance d’une entreprise tierce, dans le but de s’étendre au-delà de son marché d’origine. Pour une multinationale, cela se traduit par des transferts d’actifs entre ses propres filiales dans différents pays, voire par l’implantation d’unités de production dans ces pays. L’entreprise devra s’efforcer de trouver des débouchés commerciaux pour conquérir ces nouvelles parts de marché et constituer de solides relais de croissance.

Pourquoi internationaliser?

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent pousser une entreprise à vouloir s’internationaliser.

Tout d’abord, des raisons économiques telles que :

– La maturité du marché local ;
La libéralisation des économies ;
– L’ouverture des frontières.
Ensuite, des avantages techniques peuvent apparaître tels que :

– Le fait de bénéficier d’une main d’œuvre moins chère ;
– Le fait d’avoir des matières premières moins chères.
Enfin, les raisons juridiques sont généralement liées aux avantages fiscaux. De plus, l’internationalisation peut représenter un facteur de croissance et de développement pour le pays d’accueil. Les mutations économiques favorisent une certaine évolution de la dimension économique. Ceci est particulièrement visible à deux niveaux : la montée en puissance des pays émergents, et l’harmonisation des normes et de la demande internationale.

Quelles sont les stratégies les plus courantes?

Les stratégies d’internationalisation sont devenues de plus en plus courantes et intéressantes, tant pour les grandes entreprises que pour les PME. Parce que s’internationaliser peut signifier : assurer la pérennité face à un marché local saturé. C’est en observant les FMN, et leur poids économique, que l’on peut se faire une idée des manœuvres orchestrées. Alors, bien sûr, chaque FMN voit ces stratégies en fonction de ses objectifs.

Stratégies d’approvisionnement

En premier lieu, la stratégie d’approvisionnement consiste à s’implanter dans un pays en créant une filiale. Le choix du pays en question sera influencé par la capacité du pays à fournir des matières premières ou de l’énergie à l’entreprise. Ce processus s’appelle l’approvisionnement interne, où la livraison de certains besoins se fera par les propres canaux de l’entreprise, plutôt que par l’intermédiaire d’une société de transport extérieure. Il peut s’agir de la production d’un certain matériel, qui devient entièrement géré par l’entreprise, occasionnant ainsi des surcoûts liés à cette activité dans ses dépenses, mais obtenant en contrepartie le bénéfice de la maîtrise des coûts de production. Par exemple, Areva a tendance à s’implanter dans les pays disposant de ressources en uranium.

stratégies marketing

Il s’agit ici de s’installer dans le pays où l’on veut pénétrer le marché, donc où l’on veut vendre un bien ou un service. En d’autres termes, au lieu d’exporter, vous créez directement votre entreprise ou votre usine, et vendez intégralement sur le sol du pays où vous êtes implanté. C’est le cas par exemple de Toyota, un constructeur automobile qui a implanté des usines en France et en Europe pour commercialiser ses voitures et pénétrer le marché européen.

stratégies financières

Ici on va utiliser la stratégie de l’argent, c’est-à-dire aller s’installer là où les conditions fiscales sont les plus avantageuses, comme le Luxembourg, considéré comme un « paradis fiscal ».

Stratégies de rationalisation de la production

Il s’agit d’adopter la tactique de s’installer dans les pays où les conditions de production sont les plus favorables selon les besoins de l’entreprise.

Exemple : vous avez besoin de main-d’œuvre non qualifiée pour fabriquer vos produits. Ce qui équivaut à jouer dans des pays émergents, ou des pays moins développés. C’est le cas d’Apple, qui conçoit ses prototypes aux États-Unis, où la main-d’œuvre est hautement qualifiée, mais fera produire les circuits imprimés et la plupart des composants d’assemblage dans les pays d’Asie du Sud, du Sud-Est ou d’Amérique latine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici