Quelle est la procédure de gestion de crise?

0
8
Businessman intervening to stop falling dominos with his hand in a conceptual image.

Des événements imprévus peuvent souvent menacer l’existence d’une entreprise et son bon fonctionnement. En temps de crise, il est nécessaire d’avoir une bonne stratégie et une excellente équipe de gestion de crise pour pouvoir se relever et revenir encore plus fort qu’avant.

Une crise commerciale peut prendre plusieurs formes, comme une crise sanitaire, une catastrophe naturelle ou l’apparition d’un nouveau concurrent envahissant le marché. On parle de crise dans le cas où la gestion quotidienne au sein d’une entreprise est interrompue pendant une longue période et des changements importants sont imposés à l’équipe. Dans ces cas extrêmes, il est indispensable d’avoir une bonne procédure de gestion de crise.

A quoi sert une procédure de gestion de crise?

Le déclenchement d’une crise, après un ou plusieurs événements, a généralement un impact important sur les finances, la réputation et l’ambiance de l’équipe. La procédure de gestion de crise est une stratégie mise en place pour gérer les risques et les facteurs qui influencent négativement la marche de l’entreprise.

En situation de crise, cette procédure permet une gestion rapide de la situation pour protéger les informations, les biens des clients et tous les droits des salariés. Cette procédure est créée par des membres de l’entreprise et parfois par des intervenants externes, comme un gestionnaire de crise ou un spécialiste des relations publiques, par exemple.

Quelle est la procédure de gestion de crise?

Pour faire face à une crise dans une entreprise, il faut se référer à quelques principes de base, afin d’essayer de transformer la crise en opportunité.

Le premier principe est de se connecter avec les valeurs de l’entreprise, qui constitueront une bonne partie de votre plan de communication au sein de l’entreprise et avec le monde extérieur.

Le deuxième fondement repose sur la transparence de la communication, dans le but d’éviter que les employés et les clients ne paniquent par manque d’information. Vous devez donner des informations simples et claires sur l’état de l’entreprise.

Le troisième principe fait référence au leader. Il devra être sur le terrain pour encourager ses employés à faire de même et écouter leurs angoisses et leurs peurs. Organisez des réunions et répondez à leurs peurs avec empathie.

Le quatrième principe est de maintenir un niveau de demande élevé pour éviter que les produits et services vendus en cette période de crise ne soient de moins bonne qualité que d’habitude, car cette erreur impactera la réputation de votre entreprise.

Le cinquième principe est de garder un esprit positif afin de maintenir le moral de votre équipe, faites de votre mieux pour maintenir un discours rassurant et optimiste, sans cacher la vérité de la situation à l’équipe. Il faut aussi rester calme car en temps de crise il est facile de tomber dans la panique et le stress, cela n’aura que des conséquences négatives. Restez en contact avec votre entourage, cela vous permettra de suivre leurs conseils et de vous détendre.

Le dernier principe est d’anticiper les crises. C’est le moyen le plus efficace de gérer une crise en un temps record. Pour cela, il faut être attentif et analyser les circonstances et l’environnement de l’entreprise.

Postes de gestion de crise

Lors d’une crise, vous pouvez consulter un expert pour revoir le plan de gestion de crise que vous avez établi avec la cellule de crise. Voici une liste descriptive des postes, pour mieux comprendre leur impact sur votre plan de gestion de crise.

Le gestionnaire de crise

Sa mission est de piloter l’élaboration du plan et d’assurer son exécution en période de crise.

Consultante en gestion de crise

Appuie les efforts du gestionnaire de crise et, dans la plupart des cas, travaille sous sa direction.

Le conseiller est un expert dans un domaine en fonction des besoins de votre entreprise et du type de crise dans laquelle vous vous trouvez. Plusieurs domaines peuvent être concernés, à savoir :

– Le domaine financier ;
– Le domaine de la médecine ;
– Le domaine juridique.
Le spécialiste des relations publiques

Il aide à gérer l’image qui est transmise à l’étranger par les médias pendant la crise et la période qui suit. Elle gère également les contacts avec les clients, les employés et toute personne touchée par la crise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici