Quels sont les qualités d’un bon agent immobilier ?

0
138

Bien que chaque agent possède sa propre technique, ceux qui excellent dans le domaine ont quelques points en commun. Les plus performants d’entre eux sont à l’aise dans les négociations avec des gens de tous les horizons. Ces derniers possèdent une connaissance approfondie de leur secteur d’activité. De plus, ces agents ont des solides antécédents en matière de ventes.

Le fait de rencontrer deux ventes identiques n’est pas possible, car un bon agent immobilier adapte son approche aux besoins spécifiques de ses clients. En gardant cela à l’esprit, voici huit qualités à prendre en considération lors de la recherche de l’agent parfait.

1. La capacité de communication

Le stress n’est pas à exclure lors des échanges avec un agent qui communique mal. Comme le marché immobilier est lié au facteur temps, chaque prestataire doit être au courant de la situation actuelle d’une transaction. Sinon, un temps précieux peut être perdu. En fait, l’incapacité à communiquer de certains agents est l’une des plus grandes frustrations pour les acheteurs ou les vendeurs.

Le fait que le client et l’agent soient constamment en contact est primordial. Lors de vos interrogations, une réponse rapide et opportune est un plus chez un agent immobilier.

2. La proactivité

Un bon prestataire immobilier devrait réagir rapidement avec les acheteurs potentiels. Entre autres, ce dernier devrait garder le contact avec des clients en attente d’opportunité et faire constamment de la prospection. L’élément clé pour être proactif est de bien informer le client. Si les clients appellent sans cesse, c’est que très peu d’information a été fournie.

3. L’écoute active

La plupart des personnes se méfient d’un individu qui a tendance à trop parler. En effet, c’est un problème majeur lorsque le client n’arrive pas aligné un mot avec l’agent.

D’un côté, c’est le client qui devrait parler plus afin que le prestataire soit au courant de ces préférences. De l’autre côté, l’agent devrait s’assurer d’avoir compris tous les demandes et besoins particuliers de son interlocuteur. Pour arriver à ce stade, le professionnel de l’immobilier devrait poser des questions et non l’inverse. Également, le sous-traitant doit être capable de comprendre son client et d’adapter son approche en conséquence.

Dans le cadre d’une vente, si certains clients aiment communiquer par courriel, d’autres préfèrent recevoir un message texte ou encore recevoir un appel téléphonique. C’est la responsabilité d’un bon agent de trouver la méthode de communication préférée du client. Ce dernier ne doit pas se sentir ignoré ni subir des pressions de surcommunication. En bref, un bon agent doit être à l’écoute des besoins de son client.

4. La motivation

Concrètement, si le client obtient une bonne affaire, c’est que l’agent a fait du bon travail. Un spécialiste de l’immobilier aura toujours les besoins de ses clients au premier rang de ses priorités. L’achat comme la vente d’une maison peut être stressant, le prestataire doit s’assurer que le client se sent soutenu. En réalité, un bon agent considère la réciprocité du succès en cas de vente.

5. La connaissance de la région

Les agents immobiliers vendent plus qu’une maison. En fait, ces derniers vendent le style de vie qui va avec, ce qui exige une connaissance approfondie du secteur. Ainsi, assurez-vous de poser les questions pertinentes avant de décider quel agent vous convient le mieux.

Par ailleurs, étudiez les trajets de train, d’autobus ou la distance pour aller à l’aéroport. Soyez au courant des activités à proximité comme l’espace pour les enfants ou les règlements d’urbanisme locaux.

Pour le choix d’agent de liaison, sachez faire la distinction entre ceux qui peuvent vendre le mode de vie local et ceux qui ne le peuvent pas.

6. Le respect de l’agenda du client

Essentiellement, l’agent doit pouvoir discerner l’urgence et la priorité pour établir une bonne relation avec ces clients. Notamment, demandez si le propriétaire est éventuellement impatient de vendre.

Si ce dernier exige une transaction rapide, l’agent devrait s’activer dans un délai plus court que d’habitude. Dans le cas où le client n’est pas pressé, l’agent peut répertorier l’opportunité et conseiller au client d’attendre une meilleure condition de vente.

7. Qu’est-ce qui motive le client à vendre ?

Un agent expert connait toujours pourquoi ses clients sont motivés de mettre leur maison sur le marché. À ce sujet, certaines personnes se précipitent de vendre pour pouvoir acheter autre chose. D’autres gens préfèrent mettre en vente leurs avoirs en guise de placement. Les agents doivent s’informer de  toutes ces choses.

Le prestataire immobilier devrait également déceler toute forme d’attachement sentimental à une maison. Effectivement, un client qui vend l’une des cinq propriétés de placement aura des besoins très différents de ceux qui vendent leur unique maison familiale.

Avec ces informations, un bon agent connaîtra la différence et s’adaptera par la suite.

8. Des références comme garantie d’efficacité

La façon la plus facile de trouver un bon agent est d’utiliser leurs anciens clients comme références de comparaison. Ces clients ne devraient pas être sélectionnés, soient littéralement les 20 derniers clients. Un excellent agent devrait être en mesure de partager cette référence positive sans poser de problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici