Pourquoi un confort hygrothermique

0
19

L’hygrothermie est une mesure dans le domaine du logement qui définit le taux d’humidité et de l’air ambiant ainsi que la température dans une maison. Son but est d’instaurer un confort hygrothermique adapté à la santé des occupants et de gérer ce confort par rapport à la saison

Que veut dire confort hydrodynamique ?

Il est difficile de définir exactement ce qu’est le confort thermique. Lorsque la température de l’air et celle des rayonnements des parois se réunissent, il y a une certaine température que le corps humain ressent. Veiller sur le confort consiste à chercher la température, l’atmosphère et la chaleur dont le métabolisme du corps a besoin. Il est donc important d’assurer le confort hygrothermique, car cela a pour but aussi de garder la constance de la température normale entre 18 et 20°C.

Il est aussi nécessaire de rappeler que le taux d’humidité normal est de 40 à 60 % et la température de l’air extérieur et des parois doivent avoir une différence de 3°C. Ce sont les taux de référence pour éviter les problèmes sanitaires comme le dessèchement des muqueuses où la personne aura alors l’impression d’étouffer. Lorsque l’humidité occupe la majorité de la maison, elle peut causer des risques importants au niveau de la construction elle-même et de la santé des occupants.

Les murs se détériorent facilement et les isolants ainsi que quelques enveloppes de la maison et les moisissures se développent alors très rapidement. Pour qu’il ait un confort hygrothermique, il faut vérifier la ventilation, la disposition des systèmes de chauffage, l’isolation thermique des parois ainsi que le refroidissement.

Les avantages d’un confort hygrothermique

Il n’est pas évident de régler l’humidité de l’air. Celle-ci se forme rapidement à l’intérieur de la maison puisque les occupants ne peuvent s’empêcher de dégager des apports internes à l’intérieur de la douche, ou de la cuisine pendant la cuisson. Pourtant, au moment où ses apports se mélangent avec la vapeur d’eau de l’air extérieur, l’humidité se forme. De plus, l’être humain lui-même produit une quantité d’eau importante. En dormant par exemple, il produit 40 grammes de vapeur d’eau par heure contre 150 grammes lorsqu’il est actif.

Puisque l’air dans une maison est facilement pollué, il est important, voire même indispensable de le renouveler. Bien que l’humidité soit néfaste à la santé des occupants, il est nécessaire d’en garder pour que les acariens et les moisissures ne se développent pas. Il est également impératif de contrôler régulièrement l’hygrothermie surtout pour les enfants qui sont plus fragiles que les adultes.

Atteindre un confort hygrothermique optimal

L’amélioration de ce confort revient au type de matériaux utilisés lors de la construction de la maison. En effet, il est recommandé de choisir les matériaux qui sont capables de gérer l’humidité. Si l’air est trop humide, il peut provoquer des allergies et la détérioration de la maison. Par contre, s’il est trop sec, il s’attaquera aux voies respiratoires. Comme c’est le cas pour le but de l’audit énergétique, il faut maitriser l’équilibre entre ses deux types d’air.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici