Plateforme de crowdfunding : laquelle choisir?

0
13

Comment faire un choix?
Avantages et inconvénients de ce type de plateforme
Devenir entrepreneur pour diriger sa propre entreprise est le rêve de nombreuses personnes. Généralement, le premier obstacle pour mener à bien votre projet est l’argent, en effet, vous pouvez avoir une idée brillante, étudier le marché, mais ne pas avoir les fonds nécessaires pour démarrer.

Dans cet article nous allons parler d’un type de financement de plus en plus apprécié pour sa simplicité, c’est le crowdfunding, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les plateformes qu’ils proposent pour vous faciliter l’accès à ce service.

Définition de plateforme de crowdfunding

Pour comprendre l’intérêt de ces plateformes, il faut d’abord comprendre le concept de crowdfunding, aussi appelé « crowdfunding ». C’est tout simplement le fait de faire appel à des particuliers pour financer un projet, il existe de nombreuses plateformes sur Internet qui vous permettront, entre autres, de bien expliquer votre projet et de le promouvoir. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de financement participatif, tels que :

– Crowdfunding pour les dons;
– Le financement participatif par prêt ou emprunt ;
– Le financement participatif sous forme de prise de participation ;
– Financement participatif en pourcentage des redevances.
Par exemple, lorsqu’on investit en « equity », cela signifie simplement que chaque investisseur détiendra une ou plusieurs actions dans le futur projet à hauteur de la somme d’argent qu’il y aura investie. Le financement par don est entièrement volontaire et il n’y a souvent pas de correspondance, même si l’entreprise prospère.

Comment faire un choix?

Vous l’aurez compris, les plateformes de crowdfunding se veulent des alternatives aux systèmes bancaires. Parmi la multitude d’options sur Internet, il y aura sûrement une plateforme qui vous conviendra mieux qu’une autre.

Pour le trouver, vous devez d’abord définir quel type de financement participatif accompagnera votre projet (nous les avons évoqués plus haut), par exemple, si vous souhaitez avoir des partenaires, vous devez vous rendre sur des sites comme Wiseed, Smart Angels ou encore Happy. Capital.

Et si vous voulez un système de prêt, il existe des plateformes comme October ou Unilend. Une fois que vous avez défini le type de crowdfunding qui vous convient, il faut connaître le public que vous souhaitez attirer pour le « raising », souhaitez-vous avoir une portée locale? National? Européen ou mondial? Renseignez-vous ensuite si vous souhaitez un site spécialisé ou un site plus généraliste. Il y a par exemple :

– Homunity pour les projets immobiliers;
– octobre pour les prêts ;
– ProArti pour les projets culturels ;
– Blue Bees pour les projets agricoles et agroalimentaires ;
– Lumo pour des projets écologiques.
Avantages et inconvénients de ce type de plateforme

Les avantages à utiliser les plateformes de crowdfunding sont nombreux, entre autres :

– La facilité de constitution d’une cagnotte ;
– La protection de vos biens personnels ;
– Le financement de projets spécifiques ;
– La présence d’une clientèle depuis le lancement ;
– Soutien de certains investisseurs.
Maintenant que nous avons parlé des points positifs, il y a aussi quelques inconvénients à considérer. Il y a tout d’abord les commissions que certaines plateformes facturent, qui peuvent atteindre 10%.

De plus, il est parfois difficile de maintenir un lien avec les investisseurs, surtout lorsqu’il s’agit de dons. Enfin, l’un des plus gros problèmes est que dans l’hypothèse où des investisseurs deviendraient actionnaires, ils peuvent réclamer certains droits qui compliquent grandement la gestion de l’entreprise, voire vous rendre minoritaire en tant que fondateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici