Peut-on travailler de nuit sur un chantier?

0
14

Les travaux de chantier sont généralement effectués pendant la journée. Cependant, il peut arriver qu’elles soient réalisées de nuit en raison de certaines limitations. A ce titre, le travailleur de nuit est réputé travailler entre 21h00 et 6h00. L’utilisation de ce statut nécessite une attention particulière de votre part et l’installation de certains équipements. De quoi s’agit-il? Notre article en parle.

Le mât pour une lumière optimale

Comme son nom l’indique, le lampadaire est un équipement conçu pour maintenir la lumière dans les endroits sombres. Vous savez sûrement qu’un mauvais éclairage peut avoir de graves conséquences sur le travail effectué dans un travail de nuit. Cela peut augmenter la marge d’erreur, induire de fausses manœuvres, etc.

Pour les éviter, il est donc conseillé d’avoir un mât d’éclairage. Il se compose d’un bras télescopique équipé de lampes LED particulièrement puissantes. Il a une capacité d’éclairage impressionnante, une autonomie considérable et des économies d’énergie. De plus, il est compact et peut être déplacé d’un endroit à un autre très facilement.

C’est donc l’outil parfait pour maintenir l’éclairage en place et avoir de bonnes performances de travail la nuit. Cependant, il faut admettre que c’est assez cher. Alternativement, vous pouvez choisir une location de tour d’éclairage pour vos besoins.

Mais avant de commencer cette manœuvre, vous devez déterminer la zone à éclairer. Pourrait être :

– les aires de transit intérieures et extérieures ;
– les zones d’évacuation du personnel ;
– locaux supplémentaires, etc.
Ces informations vous permettront de choisir le mât d’éclairage avec la longueur et les caractéristiques idéales.

Un système de surveillance pour plus de sécurité

En général, les travaux de construction réalisés de nuit mobilisent moins de personnel que le jour. Par conséquent, les employés sont tenus d’effectuer certaines tâches par eux-mêmes. Ce faisant, les accidents peuvent se produire rapidement.

Pour les détecter le plus rapidement possible, vous devrez mettre en place un système de surveillance. Elle peut reposer sur l’organisation de patrouilles de sécurité en équipes ou sur l’utilisation d’outils locaux de télécommunications, radiocommandes, talkies-walkies, etc.

Des locaux climatisés pour reprendre son souffle

Sauf en période estivale, il fait assez froid la nuit. Pour vos employés, cette température peut avoir un impact négatif sur la performance au travail. Elle peut également entraîner des engourdissements, le développement de troubles musculo-squelettiques, voire des engelures…

Pour éviter d’en arriver là, il vous faudra configurer des locaux chauffés. Cela leur permettra de profiter des pauses dans de meilleures conditions. Mais surtout, ils pourront se réchauffer le plus rapidement possible lorsque le besoin s’en fera sentir.

Équipement de protection personnel

Il est essentiel que vos travailleurs de nuit soient visibles. Votre sécurité est en jeu. Pour ce faire, vous devrez les équiper de vêtements haute visibilité. Ils doivent contenir un support fluorescent et des éléments rétroréfléchissants.

Ces vêtements doivent également avoir un niveau de visibilité maximum et être conformes à la norme NF EN 471. Elle définit les caractéristiques et les caractéristiques des vêtements professionnels pour le personnel à pied.

L’utilisation de ces tenues préviendra les accidents du travail et réduira les risques liés à la coactivité.

Des douches temporaires pour un minimum de confort

La réglementation exige que des toilettes soient installées sur un site comptant au moins 20 employés. En revanche, il n’impose pas l’installation d’une cabine de douche. Évidemment, ce n’est pas une raison pour ne pas en installer un.

La présence de douches temporaires améliorera grandement le confort de vos employés. En été, cela leur fera du bien après une nuit de travail sous la chaleur. En hiver, cela les aidera à se réchauffer avant de rentrer chez eux.

Surtout, cela montre son souci pour eux. Il peut s’agir de tout ce dont vos employés ont besoin pour s’amuser au travail.

Grand marquage pour plus de sécurité

Il sépare le site du domaine public, le clôture et réglemente l’accès à la surface de travail. Il est également très utile pour :

– arrêter tout véhicule qui sort de sa voie et s’égare vers le chantier ;
– absorber les chocs liés au déplacement des usagers ;
– et interdire l’accès à toute personne étrangère.
En fonction de la fréquence du trafic, de la configuration des voies et des zones à séparer, le marquage lourd peut être en plastique, en béton armé ou en métal.

Il est donc possible de travailler de nuit sur un chantier. Cependant, il est indispensable d’être correctement équipé à cet effet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici