Le dossier de financement : un atout pour négocier son projet d’investissement

0
130
Dans un précédent numéro de notre lettre, nous avions abordé la négociation d’un financement avec son banquier, et souligné l’importance du dossier de financement. Il nous a semblé intéressant de consacrer ce numéro à ce dossier, dont l’existence et le contenu sont des facteurs essentiels dans la réussite d’un projet d’investissement. Pourquoi ce dossier est-il devenu incontournable aujourd’hui ?

Un contexte actuel de sécurisation des investissements

Le chef d’entreprise a horreur de l’incertitude…Son banquier également ! Dans un monde de la finance qui a souvent par le passé privilégié le court terme, la crise que nous traversons a amené les différents acteurs de l’économie à reconsidérer une vision à plus long terme. C’est en répondant à ce besoin que le dossier de financement montre toute son importance, en aidant d’une part à la formalisation du projet d’investissement, et d’autre part, à se projeter dans l’avenir.

Un véritable support facilitant l’approbation et la communication du projet

Au-delà de son objectif de présentation du projet d’investissement, le dossier de financement doit avoir pour objectif de convaincre l’investisseur (le chef d’entreprise ou son conseil d’administration) et le financeur (le plus souvent son banquier) de l’intérêt du projet. Si le dirigeant recherche avant tout à connaître la rentabilité de l’investissement (en termes financiers, mais aussi d’organisation, de production…), le banquier sera pour sa part intéressé par la capacité de l’entreprise à rembourser son emprunt, c’est-à-dire par l’évolution du niveau de trésorerie de la société.

Le dossier de financement, au travers de sa diffusion, est également pour la direction de la société le moyen de s’assurer que les services opérationnels intéressés par l’investissement (finance, contrôle de gestion, planification, achats, production…) prennent en compte ses implications dans leurs activités respectives.

Un contenu diversifié couvrant tous les domaines liés à l’investissement

Bien que les critères financiers prédominent, des aspects non financiers sont à prendre à compte dans la décision d’investissement. Sans chercher à être exhaustif, nous avons essayé d’identifier les éléments du dossier de financement qui nous semblent essentiels :

  • présentation de l’investissement : elle est à détailler selon la taille et la complexité du projet, sans être trop technique compte tenu du lectorat assez large du document,
  • environnement de l’investissement : une analyse du marché, de la concurrence, de l’évolution de la technologie et de la stratégie sous-tendent également la décision d’investissement,
  • données financières : outre un détail des coûts à engager, un compte d’exploitation prévisionnel, une simulation de flux de trésorerie sur plusieurs exercices (incluant l’impact du financement) ainsi que des approches de rentabilité (TRI, VAN…) constituent une bonne base d’évaluation,
  • solutions alternatives à l’investissement : investissement réduit, location, sous-traitance, elles sont à étudier, notamment en cas de difficulté pour financer le projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici