En quoi la cote auto joue sur mon assurance ?

0
31

Créée en 1927, la cote Argus est un indicateur qui permet de déterminer la valeur d’un véhicule sur le marché de l’automobile. La valeur d’une voiture est donnée par le constructeur et celle-ci dépend de 3 principaux critères : le kilométrage, l’âge ainsi que l’état du véhicule. En matière de calcul de tarif d’assurance auto, cet indicateur préférentiel est utilisé. Pour la détermination du montant d’une indemnité en cas de sinistre, la cote Argus joue donc un rôle capital.

Quelle est l’utilité de la cote Argus en matière de calcul des assurances automobiles ?

Comme mentionné en introduction, cet indicateur de référence sert de base de calcul des tarifs d’assurance auto et surtout dans l’hypothèse d’un sinistre. Autrement dit, la cote Argus permet d’avoir une estimation du montant du dommage à verser en cas de sinistre. Il s’agit donc d’un outil de calcul assez pratique et accessible à tous.

Les différents critères à prendre en compte dans le calcul des assurances automobiles à l’aide la cote Argus

L’état du véhicule fait partie des principaux éléments qui doivent être pris en compte dans la détermination du montant d’une indemnité à payer à un assuré en cas de sinistre. Sur la base de ce critère, un accent particulier est mis sur l’entretien de certains éléments tels que les pneus, les freins et le moteur. Dans le même ordre d’idées, d’autres facteurs secondaires d’usure sont pris en compte dans le calcul. On peut citer notamment l’état des vitres électriques, de la carrosserie, des sièges, de l’autoradio et de la climatisation.
Il est également tenu compte du kilométrage pour calculer le tarif des assurances automobiles en se basant sur la cote Argus. Tout véhicule perd de la valeur quand le kilométrage est élevé. Ici, l’établissement de cette valeur se fait en fonction du type de moteur. Ainsi, ce kilométrage est de 25 000 km pour les moteurs hybrides et diesel, 20 000 km pour les voitures qui fonctionnent avec un carburant de type GNV ou GPL et de 15 000 km pour les modèles à essence.
Un autre critère incontournable dans l’estimation du tarif d’une assurance auto est l’âge de la voiture. Le calcul se fait à la date de première mise en circulation de la voiture concernée par le sinistre. Environ 22 % de sa valeur est perdue la première, 19 % la seconde année et 16 % les autres années.

Sur L’argus.fr, des informations ainsi que des outils pratiques pour le calcul des assurances automobiles sont disponibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici