Contrat de location résidentielle : que devrait-il contenir?

0
17

Le contrat de location est un document clé qui constitue la base de la coopération entre le locataire et le propriétaire. Bien structuré, il protège les deux côtés et permet également de dissiper les doutes en cas de litige. Avant tout, les bases définissant les relations, les obligations et les droits de chaque partie qui sont préparées correctement et avec précision. Plus précisément, que devrait contenir le contrat de location d’un logement?

 

Nous avons décrit ci-dessous chacun des éléments nécessaires à inclure dans le contrat de location .

Données et localisation du contractant

Les deux parties au contrat doivent entrer leurs détails complets dans un document dûment créé. Prénom, nom, numéro d’identification et adresse de résidence. Si le locataire est une entreprise, il doit indiquer son représentant et ses données. Nom, adresse du siège social, numéro d’identification fiscale.

En complétant ces données, les parties se sentiront plus en sécurité. Rien n’est caché et ils peuvent vérifier la crédibilité de chacun à tout moment. Le contrat devrait également préciser la signification exacte du loyer. Entrez l’adresse complète de la propriété et indiquez le nombre de chambres.

Frais de location, c’est quoi et pour quoi?

Le contrat entre le locataire et le propriétaire doit être avant tout transparent. Il est donc important d’indiquer en détail les coûts que le locataire devra supporter. Différence de prix pour le loyer, ainsi que la forme acceptée de facturation des services publics. S’agira-elle-il d’une somme forfaitaire, d’un acompte ou de frais correspondant à la consommation sur une certaine période? Quel est le coût de fonctionnement et le locataire sera-t-il obligé de réécrire en son nom, par exemple l’électricité et le gaz du fournisseur?

En plus de déterminer la valeur, il est nécessaire d’enregistrer les dates et d’indiquer le mode de paiement dans lequel le locataire est tenu de payer. Il convient également d’énumérer les conséquences qui pourraient survenir en cas de non-respect desdites dispositions.

Informations de dépôt

Il est recommandé de définir un dépôt. Il devrait être chargé à titre de garantie financière pour le propriétaire en cas de dommage ou de retard de paiement par le locataire. C’est un montant fixe qui, si le locataire respecte toutes les conditions sera restitué. Ces fonds ne portent aucun intérêt. Ils sont la propriété du locataire pendant toute la durée de la location. En même temps, avec l’indication qu’ils seront retournés après la fin du contrat.

Le document doit contenir des informations claires sur le jour où le propriétaire accepte le dépôt, son montant et la date à laquelle il sera rendu au locataire.

Contrat de location : La durée

Le contrat de location d’un logement peut être conclu pour une durée déterminée. Vous devez noter le premier et le dernier jour de sa durée, car sur cette base, le contrat ne prend fin que le dernier jour du contrat. Le document peut également être conclu pour une durée indéterminée. Entrez le jour de départ du contrat, tandis que la résiliation détermine le délai de préavis.

Chacun des cas ci-dessus apporte des avantages différents et est associé à différentes conditions juridiques pour les parties signataires du contrat. Par conséquent, avant de prendre une décision, il convient de se demander quelle forme est la plus avantageuse dans une situation donnée.

Les obligations et les droits de chaque partie

Un point très important dans le contrat de location est la longue liste d’obligations et de droits couvrant à la fois le propriétaire et le locataire. Bien que le document puisse contenir des remarques prédéfinies et qu’ils puissent être top-down, la discussion et la préparation des annotations individuelles au contrat devraient toujours être un moyen de compromis.

Un champ de tâches bien défini et les droits auxquels les parties s’engagent sont, à un stade ultérieur, des références en cas de litige. Ils spécifient également à quoi le temps de location devrait ressembler dans le contrat.

 Le protocole de transfert

Le dernier élément à inclure obligatoirement dans le contrat de location est l’information sur la pièce jointe, constituant le protocole de transfert. Un document très bien préparé est la base sur laquelle le locataire sera réglé le jour de son déménagement. Dans le rapport, il est nécessaire de saisir les relevés de compteurs le jour de la livraison des locaux, afin de décrire l’équipement de l’appartement, si le propriétaire décide de laisser l’équipement du locataire pour utilisation et une description détaillée de l’état de chaque pièce.

Pour mieux saisir l’aspect initial de la propriété, il convient de regarder le jour de la livraison, qui viendra ensuite compléter le protocole préparé précédemment.

L’utilisation des dispositions ci-dessus dans le contrat est une garantie de transparence des relations qui doivent lier le propriétaire avec le locataire. Cependant, il n’y a pas de modèle parfait qui protégerait les deux côtés, toujours de la même manière.

Créer un document nécessite de réfléchir individuellement à chaque situation, en apportant plus de travail, mais à l’avenir, cela sera rentable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici