Comment vérifier que ma maison est en bon état avant de l’acheter ?

0
90

Personne n’aime les mauvaises surprises, en particulier celles qui peuvent coûter cher. Vérifier l’état d’une maison à vendre avant d’en faire l’acquisition permet d’éviter les déceptions, de faire un achat éclairé et d’avoir l’esprit tranquille une fois que la transaction est conclue.

Passer la maison à la loupe

La meilleure façon de vérifier l’état d’une propriété avant de l’acheter est de retenir les services d’un inspecteur en bâtiment. Celui-ci procédera à ce que l’on appelle une « inspection pré achat ».

Au cours de cette opération, l’inspecteur visite la maison afin d’en vérifier la condition générale. Structure, toiture, recouvrement extérieur, isolation, plomberie, électricité, chauffage, ventilation, tout y passe.

Au terme de l’inspection, l’acheteur potentiel reçoit un rapport où apparait une liste des problèmes relevés et des travaux à envisager.

Selon Martin Desfossés, coach en immobilier chez DuProprio, le recours à un professionnel à cette étape est fortement recommandé. « Certains s’improvisent inspecteurs en bâtiment sans avoir toutes les qualifications nécessaires », note-t-il. « Le mieux est d’en choisir un qui fait partie d’une association professionnelle reconnue ».

Exiger une déclaration écrite du propriétaire

Demander au propriétaire qu’il fasse une déclaration écrite au sujet de l’état de sa demeure est une autre bonne précaution à prendre. Un formulaire portant le nom de « Déclaration du vendeur » lui permet de la faire de façon formelle sans oublier de détails importants.

Ce document doit décrire l’état actuel de la propriété et identifier les défauts connus. Il doit également faire état des problèmes passés qu’a connus la maison et des travaux qui ont été effectués.

« Un propriétaire agissant avec transparence n’hésitera pas à fournir ces renseignements à l’acheteur potentiel afin que ce dernier puisse prendre une décision éclairée ».

Inspecter soi-même, une bonne idée?

L’acheteur peut décider de s’éviter des frais en inspectant lui-même la maison qu’il compte acquérir. Il doit alors se fier à son seul jugement pour évaluer l’état de la propriété.

Quelques indices révèlent la présence de problèmes majeurs. Pensons notamment à des fissures dans la fondation ou dans les murs, la présence d’eau ou de moisissure au sous-sol, un plancher qui n’est pas au niveau, une infiltration d’eau ou encore des traces d’humidité dans les fenêtres.

Pour le néophyte qui observe ces défauts, il demeure toutefois très difficile de diagnostiquer le problème avec justesse. La présence d’eau s’explique-t-elle par la toiture qui coule, la plomberie qui fuit ou est-ce autre chose? Comment évaluer le coût des  travaux à faire pour régler le problème?

Vérifier l’état d’une propriété s’avère parfois complexe. Une inspection visuelle ne dit pas toujours tout. Pour faire un bon investissement et éviter les mauvaises surprises, mieux vaut être vigilant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici